lebleu

 

le_bleu_est_une_couleur_chaude

 

Le bleu est une couleur chaude, par Julie Maroh alias Djou, c'est une bd sublime mais qui fait pleurer. J'avais des réticences au début, je m'attendais à une histoire de lesbienne écrit par une lesbienne pour les lesbiennes avec son lot de sentimentalisme et de pleurnicherie "oh nooon pourquoi j'aime les filles et personne le comprend, ouiiiin on me tape dessus à la sortie de l'école, les homophobes sont des gens méchants, je suis une victiiiime". Et en fait oui, c'est un peu ça, parce qu'il faut croire que c'est un passage inévitable pour tout homosexuel qui se découvre. Mais c'est tellement plus subtil, tellement bien raconté, c'est vivant et réaliste, pas mièvre et tout simplement beau (oui je m'enflamme). J'en ai pleuré sur le banc de la fnac où je l'ai lu.